Tél :  07 78 56 69 83     email : contact@marie-marvalin.fr  

La sophrologie

un trait une feuille bleu un trait

La sophrologie est une méthode simple et progressive, qui vise au développement de notre conscience.

C'est une pratique qui permet de se mettre à l’écoute de son corps et de se recentrer sur le moment présent. Elle invite à sortir des automatismes du quotidien et à prendre le temps de se tourner vers soi, en lien avec ses sensations, ses émotions, ses pensées.

La pratique de la sophrologie amène à se détacher progressivement des interprétations, des a priori, de certains mécanismes de pensée, afin de vivre et d'aborder les évènements d'une manière nouvelle.

Elle propose ainsi de vivre plus en conscience de nous même mais aussi du monde qui nous entoure.

A travers la mise en œuvre de techniques qui vont agir à la fois sur le corps et sur l’esprit, l’entraînement en sophrologie vous permettra au fur et à mesure des séances :

  • De mieux vous connaître, de mieux comprendre vos besoins,
  • De changer votre regard sur vous-même, sur les autres et sur ce qui se passe autour de vous, en apprenant à faire la différence entre la réalité des choses et la manière dont vous les percevez,
  • De prendre conscience de vos forces et de vos ressources, pour vous faire confiance, développer vos capacités d'action et d'adaptation, et renforcer vos attitudes positives au quotidien.
une femme de dos dans un champ

La sophrologie est un accompagnement centré sur la personne plus que sur une problématique donnée. C’est au travers du développement de votre conscience et de la mobilisation de vos propres ressources que vous trouverez les réponses à vos besoins :

  • Pour aborder le quotidien avec plus de sérénité,
  • Pour mieux gérer les évènements de votre existence, atteindre vos objectifs personnels ou professionnels,
  • Ou encore pour vivre en harmonie avec vous-même, vos valeurs et vos apirations profondes.

Pratiquer la sophrologie, c'est prendre conscience de sa possibilité d’agir et de mobiliser les ressources qui existent en tout être humain pour prendre son existence en main et s’épanouir.

Avec la pratique et l’entraînement, elle devient un véritable art de vivre, un « savoir être autrement ».

Aux origines de la méthode

La sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre exerçant à l’hôpital de Barcelone, alors qu’il cherchait des méthodes pour venir en aide à ses patients sans avoir à recourir aux procédés utilisés à cette époque en psychiatrie (coma insulinique ou électrochocs). Ce questionnement l’amène à créer une nouvelle discipline médicale orientée vers l’étude de la conscience et la recherche de méthodes qui développeraient son équilibre.

Le mot sophrologie tire son origine de racines grecques et se définit comme l’ « étude de la conscience en harmonie ».

image étymologie

S’appuyant initialement sur les outils de l’hypnose et les connaissances scientifiques occidentales, le Pr Caycedo développe et enrichi progressivement sa méthode au cours des années 60. Il y intègre tout d’abord la phénoménologie, courant philosophique qui pose comme principe que chaque phénomène vécu contribue à la modification et au développement de la conscience humaine. La sophrologie s’éloigne alors de l’hypnose et devient une méthode non plus inductive, mais basée sur la prise en charge du sujet par lui-même et le vécu de l’expérience pour développer la conscience.

le bras décollé devant la mer

Lors de son séjour en Orient, il découvre les pratiques du yoga, de la méditation et du zen. Elles lui permettent de constater l’importance du corps dans les procédés visant à modifier l’état de conscience, et viendront lui fournir la base des outils pratiques de la méthode.

C’est à partir de ces différentes inspirations que la sophrologie s’est progressivement structurée pour aboutir à une méthode précise et pragmatique qui regroupe un ensemble de procédés et de techniques qui lui sont propres.

Développée initialement en milieu hospitalier, elle va s’étendre tout d’abord au milieu sportif puis elle confirmera rapidement sa place dans le domaine de la prévention de la santé. Elle présente aujourd’hui un caractère social, préventif et pédagogique qui s’adresse à chacun.